Blog

Mon gâteau d'Halloween

Bouuuuuuuuuuuu !!!!!  Vous avez eu peur, hein ? Oui je sais, introduction pourrie mais j'en avais marre de toujours commencer par « salut les filles, comment allez-vous ? » et je manque cruellement d'inspiration. Comme d'habitude, me direz vous. Je tiens un blog mais je suis nulle pour écrire, c'est le comble !!!! Je ne vous parle même pas des fautes d’orthographe. Heureusement que mon homme est là pour passer derrière mes aberrations syntaxiques.
Bref, une introduction pourrie simplement pour vous montrer mon gâteau d'Halloween et vous en donner la recette. Désolée, je n'ai pas pris de photos des différentes étapes : je n'ai malheureusement pas eu le temps car j'ai eu jeudi soir et vendredi après-midi pour faire le gâteau ainsi que le costume de poulpe de ma fille. Autant vous dire que ça a été plus que speed !!!!

 C'est mon premier gâteau décoré en pâte à sucre et je l'avoue, pour un premier et surtout au vu des soucis que j'ai eu, je n'en suis pas peu fière ^^  Bah quoi faut pas se mentir non ? Moi je le trouve réussi, NA, voilà c'est tout. Et c'est pas souvent que je suis fière de moi malgré les défauts.

Voilà la bête !!!!

Pour ce qui est de la composition, c'est un gâteau de Savoie surmonté d'une mousse au chocolat et caramel au beurre salé, le tout recouvert de crème au beurre.

A la base, je devais fourrer le gâteau avec la mousse, mais celui ci-avait pour la première fois décidé de ne pas monter correctement, alors que d'habitude il monte tellement qu'il sort du moule. Mais là non, Monsieur a décidé de sortir du four tout raplapla, GRRRRR... Foutu pour foutu, je me suis dis autant tenter le tout pour le tout !!!! Vu que toutes les recette en dehors du gâteau de Savoie, je les faisait pour la première fois, autant dire que ce gâteau m'a donné des sueur froides !!!!
Bref, j'ai fait ma mousse, j'y ai rajouté de l’agar-agar, qui est un gélifiant naturel à base d'algue.
Je les fais prendre une nuit entière dans un bol de la même circonférence que le gâteau. Puis j'ai mis ma mousse sur le gâteau, remis au frigo 30 minutes, puis première couche de crème au beurre, à nouveau 20 minutes au frigo. Ensuite j'ai commencé à « sculpter » les détails de la citrouille, j'ai d'abord creusées les rainures en commençant par le centre. Puis j'ai fais le contour des yeux toujours avec la crème et ensuite la bouche. J'ai remis le tout au frigo et je me suis attelée à la coloration de ma pâte a sucre. Bah oui parce que comme je m'y suis prise le jeudi matin pour acheter la pâte a sucre il n'y avais plus de pâte orange : j'ai donc teinté ma pâte a la main. Je l'ai ensuite étalée très finement, 2 millimètres d'épaisseur maximum. J'ai sorti le gâteau et je l'ai recouvert en faisant bien rentrer la pâte dans les creux de la citrouille. J'ai creusé très légèrement  des sillons avec un pique à brochette  humidifié. J'ai ensuite fait des petites verrues toujours avec de la pâte orange. J'ai pris de la pâte à sucre marron et j'ai modelée la queue de la citrouille.  Puis je me suis attelée à l'araignée. J'ai fais une grosse boule, puis une plus petite et les ai collées ensemble avec un peu d'eau. Je les ai placées sur la citrouille. J'ai fais les mandibules et les pattes, que j'ai mis de côté car trop mous pour tenir.
En attendant que ça sèche, j'ai fais les yeux, 2 grosses boules de pâte blanche, 2 moyennes de rouge et deux petites de noir et encore 2 plus petites de blanche. J'ai étalées les boules rouges, noires et blanches pour en faire des ronds très fins, j'ai collé un rond rouge sur chaque œil puis le noir et enfin les ronds blancs. Puis j'ai placés les yeux toujours avec de l'eau et enfin j'ai collés les mandibules et les pattes de l'araignée. Et voilà le tour est joué ^^ Une belle citrouille et son acolyte l’araignée ^^
Pour l’araignée, les yeux et même la queue de la citrouille vous pouvez remplacer la pâte à sucre par de la pâte d'amande ou même de la pâte de chocolat à modeler, qui se travaillent de la même façon et qui sont, je trouve, meilleures à manger que la pâte a sucre.

Recette du gâteau de Savoie :

Légèrement adaptée côté sucre ! Normalement 180g mais avec la pâte à sucre et la mousse au caramel ça risquer d'être trop sucré, j'ai donc bien réduit.

Préchauffer le four à 220°.
6 jaunes d’œufs, 7 blancs d’œufs, 70g de fécule de pomme de terre ou à défaut de Maïzena, 90g de farine, 100g de sucre, le zeste râpé d’un citron.

Fouetter les 100g de sucre avec les jaunes pour blanchir le mélange. Ajouter les zestes. Monter les blancs en neige au bec d’oiseau avec 1pincée de sel, 1 goutte de jus de citron et éventuellement  1cc de poudre de blancs d’œufs déshydratés, mélangés aux 50g de sucre restants. Ajouter petit-à-petit le sucre pour serrer les blancs.
Tamiser la farine et la fécule. Ajouter une grosse cs de blancs aux jaunes blanchis en mélangeant intimement. Puis incorporer à la maryse en soulevant délicatement l’appareil et en alternant, 1cs du mélange de farines, des blancs , 1cs des farines + blancs en terminant par les blancs.
Enfourner 5min à 220° puis poursuivre la cuisson à 120/130° pendant 45 à 50 minutes.


Recette de la mousse au chocolat au caramel au beurre salé :

100 g de sucre,3 œufs, 200 g de chocolat noir, 30 g de beurre demi-sel, 20 cl de crème liquide, 2 cf d’agar-agar.
Cette recette se fait en deux étapes :
Préparez le caramel :
Mettez les 100 g de sucre avec 1 c. à soupe d'eau dans une casserole.
Portez à ébullition jusqu'à coloration du caramel. Mettez ensuite les 30 g de beurre demi-sel dedans puis la crème liquide à température ambiante.
Le caramel va figer mais refondre doucement. Il suffit de remuer avec une cuillère en bois sur feu très doux.
Ajoutez ensuite les deux cuillère à café d’agar-agar puis le chocolat en morceaux et laissez fondre en remuant.

Préparez la mousse :
Séparez les blancs des jaunes d’œufs. Incorporez les jaunes au mélange caramel-chocolat.
Montez les blancs en neige ferme et incorporez-les délicatement dans la préparation au chocolat avec une maryse ou autre. Ne pas incorporer le caramel trop chaud, sinon vos œufs en neige vont retomber.